o n l a l u

http://www.onlalu.com/

o n l a l u est un site de critiques et d'informations littéraires animé par une rédaction et ouvert aux internautes.

UN CAILLOU AU FOND DE LA POCHE

Cochet/Becq

Actes Sud

13,80
24 novembre 2019

Harcèlement: le rempart de l'amitié

La journée commence mal pour Henri : sa meilleure amie Daisy est malade. Et un
jour de collège sans Daisy, c’est le monde qui s’écroule. Le héros de ce roman
est surdoué, mais surtout maladroit et bizarre, et les autres en profitent.
D’habitude, Daisy constitue son rempart contre les remarques acerbes et les
coups douloureux, mais pas cette fois : seul sur la route du collège, il
croise la route des Cavaliers Infernaux, quatre élèves qui lui en font baver.
Il arrive avec presqu’une heure de retard, maculé de terre et les joues
rouges. La journée s’annonce infernale…

Infernale jusqu’à l’arrivée d’une remplaçante, une prof de français qui dès
qu’elle ouvre la bouche, impose le silence.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Violette Morris tome 2, À abattre par tous moyens

À abattre par tous moyens

Futuropolis

24 novembre 2019

La femme à abattre

«Le marquage, bordel ! » Elle jure comme un charretier quand elle joue au
football, se décrit comme un bulldozer, déteste être enfermée dans des carcans
(féminité, rôle social de l'épouse), se bat contre ceux qui aimeraient la
réduire à son genre... Elle, c'est Violette Morris. De retour chez Futuropolis
pour ce nouvel album (« Deuxième comparution », un an après la parution du
tome 1) et c'est peu dire que son histoire continue d'enthousiasmer. Quel
personnage, controversé, scandaleux, complexe... les zones d'ombre de Violette
Morris lui valurent une fin tragique, abattue par des maquisards le 26 avril
1944. Les talents de l'historienne Marie-Jo Bonnet, du duo de scénaristes Kris
et Bertrand Galic et la patte de Javi Rey, son dynamisme, rendent grâce à
cette femme hors norme. L'histoire est racontée avec de nombreux flashbacks,
comme dans le livre précédent.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

L'Arbre d'obéissance
10 novembre 2019

Le moine perché

Joël Baqué signe un roman étonnant, énigmatique et original. Il y parle de
Syméon, saint chrétien syrien du 4e siècle, inventeur du stylitisme, une forme
d’ascèse consistant pour un ermite à s’installer en haut d’une colonne pour
prier. Théodoret de Cyr, évêque et historien ecclésiastique, est le biographe
du fameux anachorète qu’il a connu dans sa jeunesse. Il relate donc ses
propres souvenirs assortis de réflexions, le moine stylite s’étant cadenassé
dans le silence, la prière et les mortifications spectaculaires.
Parallèlement, Théodoret se raconte, lui l’ancien berger devenu théologien
qui, à seize ans, entend l’appel de Dieu et rejoint le monastère de Téléda
contre l’avis de ses parents.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

La Tempête qui vient
3 novembre 2019

Ellroy se serait-il égaré ?

J’ai lu la première partie de « La Tempête qui vient », le nouveau roman de
James Ellroy, tome 2 de son deuxième quatuor de Los Angeles. Je ne suis pas
allé au-delà de ces 164 premières pages mais je peux partager les impressions
qu’elles m’ont laissées. C’est à ce moment-là du livre que j’ai admis n’y
prendre aucun plaisir, n’avoir aucune envie d’affronter les 534 pages
restantes et être prêt à chercher une autre lecture plus accueillante. Autant
« Perfidia » (2015) m’avait ébloui de bout en bout, parfaite synthèse des
obsessions et des ambitions du « Chien Fou », autant cette suite (du moins le
début) m’a semblé froide et brumeuse, répétitive et hermétique.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

3 novembre 2019

T'as d'beaux vieux, tu sais!

Au départ de cette drôle d’aventure (aller à la rencontre de vieux du monde
entier) il y a une curieuse idée de deux même-pas-trentenaires, Julia Mourri
et Clément Boxebeld. En observant leurs propres grands-parents, ils se sont
interrogés : « comment vieillit-on ailleurs ? »

Elle est journaliste, il est consultant, ils quittent tous deux leur métier
pour un périple d’un an autour du monde. La Californie, le Sénégal, l’Afrique
du Sud, l’Inde, le Canada et sa province de Québec entre autres destinations.
Le projet média du départ  (sur les réseaux sociaux et leur site internet)
s’enrichit progressivement de dizaines de vidéos. L’enthousiasme des séniors
rencontrés, les découvertes d’initiatives portées par quelques individus ou
par des collectifs, l’incroyable énergie de ces vieux rencontrés sous toutes
les latitudes : le matériau pour un livre n’était pas loin. Rentrés d’un
périple d’un an, Julia et Clément ont mis en mots leur odyssée.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u